Eteins la lumière (Sonic Youth au Zénith, 2)

Publié le par Rififi

Rififi confirme son statut d'envoyée spéciale de ce blog pour les concerts ! A toi l'honneur.

Dinosaur Jr, je ne connaissais pas du tout. J'avais juste entendu dire que c'était vachement bien... et je ne sais pas trop quoi en dire maintenant. Ils n'ont pas du tout été aidés par la sono pour être honnête. Un espèce de mix-bouillie comme on en a régulièrement au Zénith :-( En se plaçant vraiment bien au centre de la salle les voix gagnaient en précision, mais pour tout dire je n'en garde pas un grand souvenir; si ce n'est que j'ai trouvé ça ultra-court, même pour une première partie.

Du coup, je n'attendais pas grand chose du son pour Sonic Youth... et ça commence plutôt bien, on a récupéré un ingé-son avec des oreilles ;-p ça ne joue pas trop fort et tout est bien en place, même très bien en place (trop ??...)

C'est la première fois que je les voyais sur scène, et d'ailleurs je n'ai découvert le groupe que récemment avec le dernier album, c'était donc un vrai concert-découverte pour moi.

Alors j'ai bien aimé l'ambiance un peu planante par moment, leurs voix qui collent bien, beaucoup apprécié les longs moments musicaux.... Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas un jeu de scène spectaculaire, à part la bassiste-à-la-robe-d'or-et- aux-pieds-nus quand elle ne jouait pas (ça fait bien hein ? ;-p) mais on se laisse facilement emporter par leur plaisir de jouer et d'être sur scène, leur "décontraction" aussi. Pas très bavards non plus : "Est-ce qu'on peut allumer pour que je vous vois ? ça va ? et vous les gars, vous nous voyez ?"

Ah oui, ça il faut dire qu'on n'est pas gêné par les lumières pendant le concert ! C'est plutôt du genre basique... ce n'est pas du tout gênant d'ailleurs. Par contre les images derrière le groupe n'avaient pas grand intérêt, ça tombe bien puisqu'on les voyait très mal d'où on était.

Pour finir, c'était un beau concert, plutôt "interne" comme plaisir, pas facile à décrire, mais vraiment court, un peu plus d'une heure avec 2 tout petits rappels (j'ai pas vraiment compris ce besoin de traîner les guitares par terre à la fin de les "maltraiter", ça faisait complètement décalé par rapport au reste, genre il faut qu'on fasse ça à la fin d'un concert........).

Vraiment un goût de trop peu. C'est plutôt bon signe, mais c'est dommage, non ?


Publié dans concerts

Commenter cet article

Axi 20/12/2006 16:19

Concernant la différence de qualité du son entre la premiére et la seconde partie, c'est très souvent le cas. J'attribue ça (mais je peux me tromper) au fait que les balances sont faites en priorité pour le groupe phare, et si on a du temps, un peu avec la première partie, qui du coup joue la plupart du temps avec une balance pas préparée.

Axi 20/12/2006 16:18

Concernant la différence de qualité du son entre la premiére et la seconde partie, c'est très souvent le cas. J'attribue ça (mais je peux me tromper) au fait que les balances sont faites en priorité pour le groupe phare, et si on a du temps, un peu avec la première partie, qui du coup joue la plupart du temps avec une balance pas préparée.

Christophe 17/12/2006 22:33

Tu parles d'Arnaud cette petite tarlouze ? Ouais, t'as raison, faut le blacklister ce troll ! ;o)

fl5

arbobo 17/12/2006 19:30

je sens qu'il y en a qui vont être privés de dessert, à ce train là ;-)

arnaud 17/12/2006 18:44

Mathieu, tu pourrais faire un peu le ménage dans ton blog. Y a un Christophe qui dit que des saloperies, tout ça parce qu'il est dans les landes et qu'il craint plus rien. Espèce de peureux, va .
Bon, mais quand même c'était bien tout ça et malheureusement il n'y a déjà plus de places pour le 6 février au cabaret sauvage pour voir The Good, the Bad and the queen. Mais ça n'aurait pas valu Elvis en 58.
bonne nuit tout le monde.
arnaud