Une année 2007

Publié le par arbobo

Prenez n'importe quelle année 2007, regardez-la sous toutes les coutures, et vous verrez, pas de doute possible : plein de disques, de concerts, de bouquins et toute cette sorte de choses*

natasha-khan.jpgA l'heure du palmarès, je ne garde qu'une sélection, sachant que ce que j'ai écouté n'est déjà qu'une petite partie de la production de l'année. Chose surprenante, au moment du palmarès la première difficulté est de savoir quand est sorti un disque. 
Combien de disques anglais parus début 2006 chez eux, puis plus tard dans l'année aux Etats-Unis, n'ont eu droit à une "sortie France" qu'en 2007? D'où le retour de Bat for lashes, mieux classé que l'an dernier car il vieillit bien.

Question subsidiaire : à quoi servent les classements de fin d'année?
Pour celui qui le fait, c'est l'occasion de faire le tri, de cesser d'écouter un disque après l'autre pour se demander ce qui surnage de l'océan de disques écouté depuis un an. L'occasion, donc de se demander ce qui mérite d'être retenu.
Pour les lecteurs, ce qui je suis vis-à-vis des autres blogs et des magazines, les classements permettent de réaliser que même entre personnes qui écoutent à peu près la même chose, les goûts varient. Les classements collectifs, comme "les albums de la rédaction" ou "
le classement des blogueurs" ne correspondent à AUCUN des classements personnels de ceux qui y participent. D'où l'intérêt, comme je le disais l'an dernier, de se pencher sur les palmarès individuels. C'est là qu'on trouve des disques peu cités mais dignes d'intérêt, qui n'ont pas eu droit aux gros titres. Dans mon classement, ce serait le cas du Julie Doiron, du Kaki King, ou de Pascal Comelade, ou encore de Shannon Wright.

Beaucoup de disques semblent recevoir un accueil assez unanime, du genre le PJ Harvey est un très bon disque, le Radiohead est intéressant sans être leur meilleur, le Keren Ann mérite l'écoute. Mais dès qu'arrive le bilan de l'année, ce consensus apparent vole en éclat, et le trio qu'on a placé en tête est "mystérieusement" absent des autres classements que vous consultez. Et inversement. Ainsi mon album de l'année n'est que 2e
chez Mus, et 7e pour les Inrocks.
C'est en partie pourquoi je m'abstient d'un classement numérique. Mes catégories sont subjectives, elles ne visent qu'à rendre compte de mes préférences relatives, et ce n'est que le fait du hasard si le "meilleur" album est un disque unique, je n'ai rien contre les ex-aequo.

cpjh-rex.jpgoncert de l'année :
Shannon Wright, par 2 fois un orage envoutant, une expérience incroyable
mention vraiment très spéciale à the Gossip, Bat for lashes et PJ Harvey, pour les frissons sous la peau et les oreilles qui pleurent de joie
mention spéciale au
Konki duet, à Nelson, the Noisettes, Yasmine Kyd et Sépia

single de l'année :
sans la moindre contestation possible : D.A.N.C.E de
Justice
suivi de près par 
Young folks Peter Björn and John
Relax de Mika
Rehab Amy Winehouse
New soul de Yaël Naïm
 

LES ALBUMS

album de l'année, nominé pour le titre d'album de la décennie :
White chalk, de PJ Harvey

presque album de l'année mais bon quand même y'a des limites quoique attends finalement j'hésite :
Keren Ann
Keren Ann
live at BBC 1971-1972 Judee Sill
Fur and gold de Bat for lashes, si on tient compte de sa sortie française en juillet 2007

kerenann-point.jpgdisques trop la classe que tu les prêtes même pas tellement t'as peur de jamais les revoir 
Caldeira Valérie Leulliot
The pirate's gospel
Alela Diane
The bird of music Au revoir Simone
Budos band II Budos band
Untrue Burial
Robbers and cowards Cold war kids
Mètode de rocanrol
Pascal Comelade
Woke myself up Julie Doiron
The reminder Feist
... till we felt red
Kaki King
Boxer the National
Fantastic playroom New Young Pony Club
the stage names
Okkervil river
In rainbows Radiohead
Let in the light Shannon Wright
100 days & 100 nights Sharon Jones and the Dap Kings
Comicopera Robert Wyatt


après les coups de coeur, les bons disques qu'on arrive à prêter mais qu'on est content d'avoir acheté :
Back to black Amy Winehouse
I wish I could I loved you more Candie Payne
Ash wednesday Elvis Perkins
L'invitation Etienne Daho
Because of the times Kings of leon
Kala M.I.A
White t-shirt Micky Green
Gee whiz... but this is a lonesome town Moriarty
Hissing fauna, are you the destroyer? Of Montreal

yasmine-kyd.jpget ceux que je n'aime pas vraiment ou que par petits bouts? et bien ceux-là, je laisse à ceux qui les aiment le soin d'en parler :-)

les jeunes pousses à suivre :
Helluvah,  album début 2008
Koko von NapooPolly est paru en 45t
Nelson
Vampire Week-end album début 2008
Yasmine Kyd
Kennedy



* : copyright mario cavallero jr
** : j'ai mis Fur and gold de Bat for lashes dans mon palmarès 2006, bien qu'il soit sorti en France en juillet 2007. Mais il apparait cette année dans les classements des magazines et des blogs, dont acte.

Publié dans arbobo

Commenter cet article

arbobo 04/01/2008 14:09

mais c'est tout autre chose,tu parles d'intime,et le blog est par essence le domain de "l'extime", comme on dit.quelques jalons partagés comme une conversation du 31 décembre.t'en reprendras bien une tranche?

Djac Baweur 04/01/2008 13:36

Tiens c'est rigolo, moi ça me viendrait pas à l'idée de faire des listes. Chaipas, faire une liste c'est pour moi un acte de collectionneur, un truc rationnel et organisationnel, alors que les choses qui me touchent participent à tout autre chose. Même si j'ai oublié un film, une musique ou un livre qui m'aura beaucoup touché, peu importe : il est quand même quelque part en moi, il existe quand même puisqu'il aura participé à me construire (un peu).
Si je devais faire une liste, ça me chagrinerait, j'aurais l'impression de tuer quelque chose...

(ha haa, arbobo est en mauvaise posture, comment va-t-il s'en sortir ? :op )

arbobo 03/01/2008 22:15

souviens-toi, tu m'as bloqué mon IP pour moins que ça, ama-L ;-)

Ama-L 03/01/2008 19:06

La résolution 2008 d'Arbobo: taper sur le bout des doigts avec un double-décimètre (en métal) :-DFaut mettre dans ta bannière "ceci n'est pas un forum", peut-être, pour ceux qui merdouillent la typologie du ouèbe deux zéro. Bon, en fait c'est normal: moi qui ai, dans mon enfance, nourri des marcassins des vrais, je le sais que ces bêtes-là, sous leurs airs mignons, sont un peu casse-tout comme des sangliers.

arbobo 03/01/2008 18:57

marcassin, j'avais laissé ton comm parce que bon, nouvele année et tout et tou,mais comme tu repostes, tu n'as gagné que le droit d'être viré.tant pis pour ta gueule, fallait pas déconner.